Non classé

Le piratage des consoles: un parcours d'apprentissage (partie 5)

Par Garry , le 30 septembre 2019 - 4 minutes de lecture
  • Analyse et étude de l'oeuvre - Essais de Montaigne - Réussir son BAC Français 1re 2022 - Parcours associé Notre monde vient d'en trouver un autre - Une oeuvre, un parcours

(Article précédent de cette série: Consoles de piratage: un voyage d'apprentissage, partie 4)

Introduction:

Eh bien, comment puis-je le mettre…

Simplement, j'ai échoué. Quand j’ai commencé cette série, j’envisageais que ce fût une chose hebdomadaire, mais je savais très bien qu’il y aurait des difficultés que je ne pourrais pas surmonter en une semaine. Je n’aime pas l’admettre, mais j’ai échoué.

Je sais que l’échec fait partie du processus d’apprentissage, mais c’est toujours difficile à avaler, n’est-ce pas? Je savais que je n’étais pas doué pour coder en C ou MIPS dès le départ, mais je ne pensais pas que cela deviendrait un problème aussi tôt dans ce processus.

Je voudrais m'excuser d'avoir écrit cela plus d'un mois après sa publication. Le pire, c’est que je n’ai même plus rien d’intéressant à écrire maintenant! Si seulement j'avais pu travailler, cela aurait été une excellente façon d'expliquer mon dernier message, mais non.

Résumé du jour:

Le post d’aujourd’hui sera malheureusement bref. Je ne peux passer que beaucoup de temps à expliquer pourquoi je ne pouvais rien faire fonctionner avant que tout cela devienne ennuyeux.

Le (piratage) échec:

Le plan d’aujourd’hui consistait à mettre au point un chargeur binaire pour l’exploit Patapon et à écrire quelque chose à charger avec. Comme vous l'avez peut-être lu dans mon dernier message, je pourrais obtenir quelque chose à partir du crash que nous avons eu, mais je ne pouvais pas aller plus loin.



Si vous vous en souvenez bien, le dernier message de l’opinion précédente a permis de lancer l’instruction de sortie du jeu pour qu’elle s’arrête proprement. Ce fut tout un exploit pour moi, car je pouvais enfin contrôler le jeu! Donc, j'ai essayé d'écrire quelque chose qui pourrait charger un fichier à la place. Après tout, nous ne pouvons écrire que très peu dans le fichier de sauvegarde lui-même avant de manquer d’espace. La prochaine étape logique serait donc d’écrire un chargeur pour un fichier beaucoup plus volumineux que nous aurions écrit séparément.

Alors j'ai fait ça. J'ai suivi divers guides, rédactions et messages explicatifs pour y arriver, mais rien n'a marché. Après avoir tenté de cerner le problème, j’en suis arrivé à une conclusion décourageante… Je suis le problème ici. Mon manque de connaissances, d'expertise et d'expérience dans la programmation de bas niveau m'a finalement mordu à l'arrière.

Maintenant, je sais que vous ne me connaissez pas personnellement, mais je peux vous dire quelque chose au sujet de ma façon de penser: je déteste renoncer. Je déteste admettre la défaite, et pire que cela, je déteste échouer à quelque chose que j'ai commencé moi-même.

D'un autre côté, cependant, j'essaie d'apprendre de mes erreurs au lieu de les pleurer. J’abandonne maintenant le chargeur binaire, mais je continue à pousser. Et, lorsque je serai prêt, j'y reviendrai et je le ferai plus grand et meilleur que je n'aurais pu l'espérer aujourd'hui. Voici un avenir meilleur pour le piratage!

Conclusion:

J'en ai fini avec la PSP pour le moment, mais je reviendrai. Avec cette série en cours, je ne peux pas me permettre de rester bloqué sur quelque chose trop longtemps. De plus, le piratage informatique sur PSP ne m’intéresse pas vraiment, alors j’avais peut-être besoin d’un sujet plus incitatif pour commencer.

La prochaine étape de ce voyage sera l’exploit PS Vita 3.60. Cela signifie vraiment quelque chose pour moi, mais je l’expliquerai dans le prochain post, alors restez à l’écoute! Je vous promets que vous aurez ce prochain article dans une semaine. Je ferai de mon mieux pour que cela reste intéressant et dans les délais!

Je suis vraiment désolé d’avoir abandonné un poste aussi court aussi tard, mais j’avais besoin de temps non seulement pour comprendre que je ne pouvais pas surmonter cet obstacle pour le moment et pour accepter ma défaite. Je vous promets que, la prochaine fois, vous aurez un rapport sur ce que j’ai essayé et les raisons pour lesquelles cela a échoué, au lieu de publier un message reprochant à mon interlocuteur de ne pouvoir le faire fonctionner. N'oubliez pas que je n'apprends pas seulement à pirater, mais aussi à gérer et à écrire cette série au fur et à mesure. Merci beaucoup d'avoir lu cette entrée, et à la prochaine fois, adieu!

Garry