Non classé

Oninaki Review (PS4) | Pousser la place

Par Garry , le 27 août 2019 - 5 minutes de lecture
  • On se reverra
  • Gran Turismo 7 (PlayStation 5)
    Admirez le soleil scintiller sur les courbes de la carrosserie de votre voiture grâce à la puissance du ray tracing sur PS5, avec le support de la 4K et du HDR à une vitesse d'affichage à 60 FPS. Des bosses sur le tarmac aux vrombissements des bordures de piste, le retour haptique de la DualSense vous mettra au coeur du circuit. Ressentez les vibrations grâce aux gâchettes adaptatives. Devinez la position des autres voitures et pilotes sur la piste avec une clarté sans précédent grâce à l'audio 3D de la conso le PS5 (casque compatible requis). Caractéristiques du jeu : 1-2 joueurs hors ligne, 1-16 joueurs en ligne, Version physique, Disponible en français, Compatibilités : consoles PS5 Contenu : 1 x Jeu Gran Turismo 7 PS5, Bonus numérique à télécharger : un pack de 3 voitures et 100 000 CR (crédits du jeu).
  • 2 Paires Coussinets Soutien Gorge Auto-AdhéSifs pour Soutien-Gorge Coque Sein Adhesif Rehausser La Poitrine Les Amovibles pour Soutiens-Gorge De Bikini Maillot Bain Soutien Gorge
    Matériau de qualité supérieure : le coton doux de ces coussinets de soutien-gorge, fabriqués à partir de viscose végétale et de coton de haute qualité, est confortable sur la peau. Superbes rehausseurs de poitrine : ils sont d'une grande aide pour les petites poitrines inégales : notre insert de soutien-gorge est un rehausseur de coussinets mammaires, attachez-le à votre bikini ou à votre soutien-gorge pour remonter vos seins et il augmentera naturellement et confortablement la taille des bonnets pour les petites poitrines de manière invisible et sans couture. Amovible et réutilisable : un rehausseur de coussinets portable que vous pouvez placer n'importe où dans votre sac, coller à votre soutien-gorge quand vous en avez besoin et le retirer de votre soutien-gorge quand vous n'en avez pas besoin ; réutilisable, lavez-le à la main, puis laissez-le sécher à l'air libre naturellement en appliquant un film transparent sur le côté collant. Facile à coller : 2 tailles pour s'adapter à la plupart des bonnets, plus épais en bas qu'en haut pour soulever/pousser les seins, collez le côté collant dans les bonnets d'un soutien-gorge ou d'un bikini et ils colleront fermement et ne se détacheront pas facilement. 2 formes à assortir : idéal pour les soutiens-gorge ordinaires ainsi que pour les maillots de bain, les bikinis, la lingerie et les robes, les bralettes sans bretelles et les tenues décontractées ; met en valeur la poitrine tout en étant invisible et sans couture.
  • Jupiter
    Farnace RV 711 (1727) Gelido in ogni vena Juditha triumphans RV 644 (1716) Armatae Concerto RV 495 per fagotto n.23 in sol Nisi Dominus RV 608 (Cum dederit delectis) Juditha triumphans RV 644 (1716) Veni me sequere
  • PEAKY BLINDERS SAISON 1 à 5 - 11 DVD
    Coffret Peaky Blinders Saisons 1 à 5 DVD
  • LE RECHARGEMENT, COMPOSANTS, OUTILS, PROCÉDURES, BALISTIQUE
  • The Mothers 1971 [50th Anniversary Editions - Coffret 8 CD]
    The Mothers 1971 50ème Anniversaire Coffret

Oninaki Review - Capture d'écran 1 sur 4

Oninaki est le troisième jeu du développeur Tokyo RPG Factory. Comme Je suis Setsuna et Lost Sphear avant lui, Oninaki est fondamentalement un titre de jeu de rôle, mais il diffère grandement par le fait qu'il s'inspire davantage de Diablo que de Final Fantasy. C'est un RPG d'action qui explore les cachots avec un butin aléatoire, une progression de personnage expansive et une sacrée histoire.

En dépit de son style visuel raffiné, Oninaki tire peu de poings lorsqu'il s'agit de raconter une histoire étonnamment tordue. Vous voyez, le monde du jeu repose sur le concept de réincarnation – ses habitants sont fermement convaincus que la mort n'est pas la fin. Cependant, seuls ceux qui ne regrettent rien peuvent passer à leur prochaine vie. Si quelque chose retient leur âme, ils deviennent essentiellement des fantômes errants, et s'ils restent bloqués trop longtemps dans les limbes, ils se manifestent sous forme de monstres.

C'est ici que le personnage principal Kagachi entre dans l'équation. En tant qu’observateur, Kagachi a le devoir de respecter les lois du cycle. En d'autres termes, si une âme est accablée de regrets, son travail est de l'aider. Heureusement, les observateurs ont la possibilité de basculer entre le monde vivant et les limbes quand ils le souhaitent, ce qui leur permet de communier avec le défunt.

Examen Oninaki - Capture d'écran 2 sur 4

Pendant les premières heures d'Oninaki, c'est comme d'habitude pour Kagachi et ses collègues Watchers. Pendant ce temps, vous rencontrez un certain nombre de personnages et le jeu permet de solidifier le monde qui vous entoure. C'est un acte d'ouverture véritablement intriguant, et la sortie poursuit cet élan alors que Kagachi et sa société plongent dans les horreurs de la culture à la limite de l'obsession de la mort.

Ce n'est que plus tard que Oninaki commence vraiment à traîner. Aussi intéressant que soit son monde, son gameplay ne tient tout simplement pas au cours de cette aventure de 25 heures. Les chenilles des grands cachots ont tendance à intégrer trois éléments de jeu essentiels: le combat, le butin et l'exploration. Le problème avec Oninaki, c’est qu’il ne réussit pas à répondre à tous ces problèmes, ce qui lui donne trop souvent l’impression d’une expérience de jeu de rôle d’action retardée.

Pour commencer, les combats sont interrompus par un nombre incroyable d’ennemis. Du premier au dernier donjon, vous affronterez sans cesse les mêmes types d’ennemis et, pour aggraver les choses, certains d’entre eux sont tout simplement pénibles à engager. Par exemple, dans les niveaux plus récents, de minuscules ennemis se cachent dans les couloirs étroits, à un point tel que vous ne pouvez plus vous rendre compte de ce qui se passe.

Oninaki Review - Capture d'écran 3 sur 4

Le butin que vous obtenez pour avoir abattu ces bêtes gigantesques n'est pas non plus le plus grand. Des armes progressivement meilleures tombent à mesure que vous piratez et frayez votre chemin à travers le jeu, mais elles n'offrent jamais rien de nouveau ou d'excitant, juste quelques améliorations statistiques supplémentaires. Même trouver un vieux grand coffre au trésor est rarement gratifiant – c'est probablement juste une autre potion de guérison.

Et puis il y a l'exploration terne. Les environnements dans Oninaki ont certes leur allure – encore une fois, le jeu a un style artistique charmant – mais à part héberger des groupes d'ennemis dispersés, ils sont tellement vides. À la fin d'Oninaki, vous diriger vers des endroits qui ne sont pas votre objectif commence à être une perte de temps, en particulier lorsque la configuration des donjons devient de plus en plus complexe.

Mis à part son histoire, la seule chose qui lie Oninaki, c'est son système de progression des personnages. Tout au long de la quête de Kagachi, vous rencontrerez des "démons", des âmes perdues qui s'engageront à rendre service à notre héros. Dans la vie, beaucoup de ces démons étaient de puissants guerriers, leur permettant ainsi de posséder Kagachi lui permet d'accéder à leurs capacités uniques.

Oninaki Review - Capture d'écran 4 sur 4

Vous pouvez permuter entre quatre démons au combat, chacun apportant son arme et son style de combat. Découvrir et essayer différents démons est un atout majeur, et le développement de leurs compétences est enrichissant. À mesure qu'ils progressent, les démons débloquent des capacités tant actives que passives, renforçant ainsi leur approche unique du combat. Un démon peut s’appuyer sur des attaques rapides et des jets d’esquive agiles, tandis qu’un autre provoque des ravages avec d’énormes coups qui affaiblissent vos agresseurs. Trouver vos favoris est un plaisir fantastique.

Conclusion

Au final, Oninaki n’est pas un grand RPG d’action, mais ce n’est pas sans charme. Un monde et une histoire intrigants permettent de garder les choses à flot, tandis qu'un système de progression du personnage entraînant une dépendance distrait de l'exploration répétée des donjons. Ce n'est certainement pas le meilleur jeu de Tokyo RPG Factory, mais c'est une diversion intéressante. Avec un peu plus de profondeur, une suite serait une proposition tentante.

Garry